Google condamné à payer 100 millions pour avoir enfreint les lois sur la vie privée aux États-Unis

Temps de lecture : < 1 minute

Mise à jour le 8 juin, 2022 par Metaverse

  • La plainte indique que les utilisateurs n’ont pas été informés que leurs visages étaient collectés
  • Les compensations varient entre 200 et 400 dollars par personne

Google a été contraint de conclure un accord de 100 millions de dollars (un peu plus de 93 millions d’euros) avec les habitants de l’Illinois, aux États-Unis, après avoir été dénoncé pour avoir enfreint la loi sur la confidentialité des informations biométriques dans son service Google Photos.

La vie privée est devenue l’un des atouts les plus précieux de cette société numérique, où chaque mouvement, photo et clic est collecté par les principales entreprises technologiques. Pour cette raison, en 2008, l’État de l’Illinois a étendu une nouvelle réglementation afin de protéger ses citoyens concernant les informations biométriques compilées par différentes entreprises.

Google Photos est un service de stockage de photos et de vidéos, et parmi ses nombreuses fonctions, il en a une qui regroupe les photos dans lesquelles apparaissent des personnes au visage similaire. Mais cet outil semble avoir coûté plus cher que prévu, puisque l’entreprise vient de trouver un accord pour verser plus de 93 millions d’euros aux habitants de l’Illinois.

Cela peut vous intéresser :   Les nouvelles lunettes VR pour PlayStation arriveront début 2023
Metaverse
Écolo-engagée, amoureuse de la communication 2.0. Je suis chargée de marketing digital. Ma passion depuis toujours : l’écriture ! Ce métier s’est donc manifesté comme une évidence. Depuis mon plus jeune âge, j’adore enquêter, trouver des informations que d’autres n’ont pas, et la lecture tient également une place importante dans mon cœur. Passionné depuis toute petite par l’écriture et de nature très curieuse, je m’intéresse à tous les sujets !