Comment écrire pour le SEO en 2022 : Le guide ultime

Temps de lecture : 10 minutes

Mise à jour le 24 septembre, 2022 par Metaverse

Une marque, une entreprise ou une organisation qui possède une page Web doit avoir pour objectif principal de travailler pour placer son site Web dans les premières positions de Google. Pour cela, le SEO joue un rôle fondamental lorsqu’il s’agit de positionner un site dans les premières entrées des moteurs de recherche. Même si cela n’en a pas l’air, la création d’un post et la façon dont il est rédigé est l’un des facteurs clés pour garantir un bon positionnement. Quelle est la relation entre le contenu et les moteurs de recherche ? Comment écrire pour le SEO ? Continue de lire !

Comment écrire pour le SEO ?

Si nous entrons dans Google et commençons à rechercher le même sujet en utilisant des mots différents, Google a tendance à afficher des résultats différents. En effet, il classe chaque résultat en fonction des mots- clés de chaque publication ou article du réseau. Et si nous pouvions écrire un contenu contenant toutes les recherches qu’un utilisateur peut effectuer à l’aide d’un mot-clé ? C’est le but du référencement. Si nous y parvenons, nous aurons plus de chances d’apparaître dans les premières positions de la page de résultats des moteurs de recherche ( SERP).

Lors de l’élaboration du  post parfait , il est préférable de passer par trois phases pratiquement incontournables :  la préparation du post, la rédaction de celui-ci et l’aboutissement , qui devrait être la cerise sur le gâteau.

Comment le contenu SEO aide-t-il?

Il est très important de comprendre de quoi nous parlons lorsque nous nous référons à l’ optimisation des moteurs de recherche et au contenu pour le référencement. Le référencement  est le processus d’amélioration de la visibilité de la présence Web d’une marque dans la recherche organique.

Le but des techniques de référencement lors de la rédaction de contenu pour le référencement  n’est pas de détruire l’intégrité artistique de l’écriture. L’objectif est de  s’assurer que les gens peuvent réellement trouver  nos écrits ou travailler à travers le réseau et les apprécier.

Nous partons de la base que vous avez déjà entendu parler du terme SEO (optimisation pour les moteurs de recherche) , qui revient au même, optimiser un contenu ou une page pour qu’il soit indexé et positionné le plus haut possible dans un moteur de recherche.

On différencie généralement ce que signifie écrire pour le SEO ou écrire en pensant au SEO :

  • Ecrire pour le SEO : étudiez quels termes génèrent le plus de recherches et rédigez du contenu lié à une entreprise ou un produit sur ce terme. Imaginez que vous vendiez des  lampes  et que vous découvriez que ce qui est le plus recherché sur Internet, ce sont les  lampes Tiffany . Ce serait à votre tour d’écrire à leur sujet !
  • Rédigez en pensant au SEO : ici vous êtes clair sur ce que vous allez écrire et effectuez une analyse SEO afin que votre contenu, en plus de conserver votre ton et votre personnalité, soit bien positionné dans les moteurs de recherche.

Pourquoi devrais-je écrire en pensant au SEO ?

Tout d’abord, écrire pour le SEO ne signifie pas écrire pour les robots. Vous n’avez pas à penser à échanger votre prose contre des algorithmes pour qu’un ordinateur comprenne. Quand quelqu’un écrit pour un support imprimé, quel qu’en soit le but, il le fait en pensant capter l’attention du lecteur, être le plus clair possible dans ses explications et garder son attention jusqu’au bout.

La différence lors de l’écriture pour un support numérique est le canal de communication : Internet. En cela, la manière d’atteindre les lecteurs est très diversifiée. L’une des principales sources de trafic sur ce canal sont les moteurs de recherche et en leur sein Google, avec plus de 95% du volume en Espagne.

Par conséquent,  nous écrivons pour le lecteur, mais nous en avons un de plus qui est un programme. Par conséquent, vous devez le rendre plus facile. Bien que les algorithmes d’indexation et de classement des contenus de Google se précisent, on est encore loin de créer un classement organique capable de choisir et de positionner les meilleurs contenus. Vous avez besoin d’aide, alors  écrire pour le référencement est aussi quelque chose que nous devrions faire.

Étapes pour rédiger un article pour le référencement

Un message nécessite une bonne planification pour prendre forme et finir par être ce que l’éditeur veut qu’il soit. Peu importe la maîtrise d’un thème, il sera toujours préférable de planifier comment le présenter, où mettre davantage l’accent ou comment le structurer. Il est également intéressant de rechercher des informations sur le sujet pour compléter ce qui est déjà connu. Plutôt que de commencer à taper sans réfléchir, mieux vaut se préparer et avoir la maîtrise absolue du sujet à développer.

1# Planification des messages

Lorsque nous parlons de planification, nous entendons poser des questions et y répondre. Quel message est-ce que je veux envoyer ? Qui est ma cible ? Comment puis-je vous le faire parvenir ? Quels sont mes objectifs lorsque j’écris un article ?

Répondre à toutes ces questions conduit à des conclusions fondamentales pour la création de contenu. Il peut s’agir, par exemple, du ton de l’écriture, du traitement du lecteur ou de la longueur du texte, entre autres.

Sur la base de ces données, une stratégie doit être proposée. Évidemment, lorsqu’il s’agit de plusieurs articles différents , une stratégie générale doit être prévue , mais il n’est jamais inutile d’en créer une autre pour chacun des articles à rédiger, en tenant compte des objectifs de l’ensemble. De cette façon, ce dernier sera alimenté à chaque publication que vous ferez.

2# La collecte d’informations

Une fois la publication bien planifiée , il est indispensable de rassembler des sources pour se renseigner sur celle-ci. Nous l’avons déjà dit et nous le répétons maintenant : quelle que soit votre connaissance de quelque chose, vous pourrez toujours acquérir une valeur ajoutée à ces fins (sauf, bien sûr, lorsqu’il s’agit d’un sujet pour lequel il n’existe aucun document) .

La vérité est que  la lecture de quelques articles de qualité sur le sujet qui va être abordé sera toujours d’une grande aide , ne serait-ce que pour lui donner une approche différente de ce qui existe déjà, saisir une nouvelle idée et lui donner une tournure ou apprendre des choses vous ne saviez pas. Ce sera le cas tant qu’il traite d’un sujet connu, car sinon il est évident que beaucoup plus d’informations doivent être saisies avant de développer le texte.

Cela peut vous intéresser :   Fonctionnalités des assistants vocaux que vous devez désactiver pour protéger votre vie privée

3 # Curation de contenu

C’est là que nous trouvons une autre des clés essentielles lors de la rédaction d’un article sur n’importe quel sujet. Nous avons les informations collectées et nous ne pouvons pas les utiliser telles que nous les avons lues, donc ce que nous devons faire maintenant est de conserver le contenu . C’est aussi simple que lorsque le professeur vous a demandé d’expliquer ce que vous aviez étudié dans vos propres mots.

La curation de contenu n’est rien de plus que de  capturer toutes les informations que vous trouvez dans votre tête et de leur donner votre propre forme, de les comprendre et de vous les approprier .

Cela n’a rien à voir avec le copiage (et vous le verrez plus tard quand on parlera d’originalité au moment de la rédaction du post ), mais plutôt avec  le fait de savoir tirer parti des données collectées  dont nous avons parlé au point précédent.

4 # Remue-méninges

Jusqu’à présent, tout était lié à la planification et à la rédaction d’informations pour le référencement, mais c’est à ce stade qu’un message commence à prendre forme et à avoir un sens. Le brainstorming est le moment exact où ce contenu devient le vôtre .

Cette clé est le résultat de toutes les précédentes. Le brainstorming  est une ode à la créativité chaotique, et cela vous sera utile lors de la rédaction de vos articles .

5# La structure du poste

La planification d’un post doit toujours se terminer par une structuration mentale du texte. Vous devez réfléchir à la façon dont vous voulez présenter votre message et le faire de manière ordonnée . Sinon, vous transférerez le chaos de votre remue-méninges sur votre message , et ce n’est sûrement pas le résultat que vous souhaitez.

Cette structure prendra sa forme définitive lorsqu’il s’agira de relever les titres de l’article que vous écrivez .

6# La connexion avec le lecteur

Après vous avoir donné les clés pour planifier une publication , nous arrivons au sommet de ce processus : la rédaction du contenu. Par où on commence? Pour  mettre en pratique les réponses aux questions qui ont été soulevées dans la planification , en commençant par celle qui faisait référence au public auquel nous voulons nous adresser. Vous devez vous connecter avec eux si vous voulez atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés.

Pour entrer en contact avec le lecteur, il faut lui proposer un traitement adéquat , plus formel ou plus familier, plus naturel ou plus technique, et bien d’autres options parmi lesquelles choisir pour affiner son point de vue vis-à-vis de la cible .

Vous ne pouvez pas écrire pour tout le monde. Principalement, parce que tout le monde ne va pas vous lire. Pour cette raison et parce que vous souhaitez que ceux qui reçoivent le message soient des utilisateurs pouvant devenir des clients. Vous devez concentrer tous vos efforts sur la conquête de ce groupe en faisant un exercice de segmentation. Ainsi,  lorsque quelqu’un crée un post , il ne doit à aucun moment oublier son public cible puisque, au final, il est écrit par et pour lui.

7# La longueur du post

La longueur d’un article est toujours une question délicate, car il y a des avis pour tous les goûts. Il y a ceux qui prétendent qu’un texte long et détaillé est bon pour le référencement, mais la vérité est que ce n’est pas un facteur aussi important que sa qualité. D’un autre côté, il y a aussi ceux qui prétendent qu’il est peu probable qu’un utilisateur lise un texte trop long jusqu’à la fin.

A moyen terme, c’est la vertu. S’il est vrai qu’un long article a moins de chances d’être lu, les utilisateurs qui le terminent seront ceux qui seront vraiment intéressés par le message  et cela augmente les chances de conversion. Cependant, le positionnement et l’obtention de visibilité sont également très importants, et c’est quelque chose qui peut être promu, en partie, avec un contenu long.

En fin de compte, ni un texte court ne sera moins bien classé pour cette seule raison, ni un texte long ne cessera d’être lu si vous êtes vraiment intéressé. De plus,  le fait qu’une lecture ne soit pas complète n’implique pas l’échec d’un post . Parfois, il suffit de fournir à l’utilisateur une lecture rapide de ce qui lui semble le plus intéressant. Quelle est la conclusion? Ne lésinez pas sur les mots, mais n’allez pas non plus dans le vide de sens .

8# L’originalité

Nous revenons à parler d’originalité car, indiscutablement, c’est une autre clé lors de l’écriture sur n’importe quel sujet. Il est essentiel que le texte que vous écrivez soit le vôtre. Vous vous souvenez de la curation de contenu ? Donnez-lui un autre tour. Il ne s’agit pas de réécrire ce que vous avez lu dans vos propres mots, mais de capturer des idées et ensuite de créer quelque chose qui vous est propre .

Et puisque nous parlons d’originalité, il convient de se référer à l’autre sens du mot. Plus vous êtes original, plus vous attirerez l’attention . N’ayez pas peur de lâcher prise et d’écrire à votre façon, en vous éloignant le plus possible de ce qui existe déjà.

9 # Ecriture et orthographe

Ce point, plus qu’une clé, devrait être une obligation, mais il n’est jamais inutile de rappeler que pour rédiger un article , il faut parfaitement maîtriser l’orthographe et le reste des règles de grammaire et de sémantique. Sinon, et quelle que soit la qualité de votre traitement du sujet en question, vous ne générerez aucune sorte de confiance envers le lecteur.

La recommandation à cet égard est évidente. Le dictionnaire peut être une aide précieuse. Vous n’avez pas à avoir honte de l’utiliser :  nous avons tous des doutes et des problèmes à résoudre , même dans l’utilisation de synonymes pour éviter les redondances.

10 # Les en-têtes dans le post

Les en-têtes sont une autre clé de tout article . Maintenir l’ordre du texte et offrir aux lecteurs un peu de répit est essentiel dans la rédaction de contenu . De plus, il est d’une grande aide lorsqu’il s’agit de classer ce que l’on veut dire et de maintenir une hiérarchie d’importance.

Les utilisateurs ne recherchent pas toujours un texte complet et leur donner la possibilité d’aller directement aux points qui les intéressent vraiment est très apprécié des lecteurs. On va vous en dire plus : justement cet article vous n’êtes pas obligé de le lire en entier si vous n’en avez pas envie ou si vous n’avez pas le temps, il suffit de lire les rubriques pour connaître les clés et pouvoir vous plonger uniquement dans celles qui génèrent plus d’intérêt.

Cela peut vous intéresser :   Qu'est-ce qu'une balise HTML et quelles sont les plus importantes ?

Comment travailler les mots clés dans un article ?

Les moteurs de recherche fonctionnent avec des robots appelés  crawlers (araignées) , qui parcourent le Web en explorant les pages Web, en les éviscérant et en les classant. Comment les classez-vous ? Par termes, c’est-à-dire par mots- clés . Il faut désormais s’attacher à ces petits mots ! Un mot- clé est en fait un terme de recherche , ce qu’un utilisateur met dans la boîte Google, alors voyons si nous avons de la chance .

Recherches associées

Si nous allons écrire en pensant au référencement, nous devons prendre en compte notre thème. Par exemple, revenons aux lampes Tiffany . Ici, nous avons déjà deux mots- clés . Cela nous aidera beaucoup à structurer notre contenu pour savoir quels sont les termes associés dans Google. Par exemple, imaginez que les termes associés recherchés sur Google sont :

  • lampes tiffany
  • lampes tiffany pas chères
  • lampes tiffany originales
  • prix des lampes tiffany
  • lampes tiffany cali
  • lampes tiffany la cour d’anglais
  • lampes tiffany d’occasion
  • lampes tiffany

Eh bien, nous avons déjà des idées qui seront utiles pour structurer notre contenu. Google attache de l’importance, afin de positionner un mot-clé, qu’il y ait une définition , et ensuite, que le thème soit développé. Par conséquent, notre structure serait :

  1. Que sont les lampes Tiffany ?
  2. Où trouver les lampes les plus originales
  3. Combien coûte une lampe Tiffany ?
  4. Si vous n’avez pas de budget, où les trouver d’occasion

Un article de blog ou une page Web est créé à partir de  code  HTML , que nous visualisons ensuite converti dans notre navigateur. Ce code est composé de centaines de balises et, dans nombre d’entre elles, notre mot-clé doit être présent.

Par conséquent, lors de la rédaction, vous devez garder à l’esprit les mots -clés . Incluez-les surtout dans les titres ! Aussi, bien sûr, dans le texte. Le gras aide aussi.

En revanche, dans la mise en page de l’article vous devez prendre en compte :

  • Titre : titre de la page
  • Titres : titres
  • URL
  • Noms de catégories
  • Noms d’image et balises telles que ALT ou TITLE

Outils pour se positionner dans les moteurs de recherche

Maintenant que nous savons comment rédiger un article pour le référencement, voyons les outils que nous pouvons utiliser pour vous aider :

Keyword Planner

Avant de commencer à écrire un message , la première chose à considérer est les mots- clés . Par conséquent, une recherche de mots clés ou un planificateur de mots clés doit être fait . Nous pouvons le faire en utilisant Google Ads, un outil qui nous permet de connaître le nombre de recherches existantes à travers un large éventail de mots- clés .

Grâce à ce word planner Adwords nous allons obtenir les éléments suivants de notre article, Titre 1 (H1) et Titre 2 (H2).

RUBRIQUE 1 ( H1 )

Celui-ci devra être composé du mot-clé principal que nous souhaitons positionner. Mais, en plus, ce mot-clé doit apparaître plusieurs fois dans le texte. Par exemple, imaginons que nous souhaitions nous positionner pour le marketing touristique . Ensuite, cela devrait être le mot qui est répété le plus de fois dans le texte.

RUBRIQUE 2 ( H2 )

Celui-ci est composé des termes connexes les plus importants pour l’utilisateur. Par conséquent, ce sont les mots-clés les plus recherchés.

Übersuggest

Cet outil nous permet de trouver des séquences de recherche de longue traîne . C’est-à-dire des mots-clés plus longs que nous ne pouvons détecter avec un planificateur de mots -clés .

Normalement, Übersuggest est utilisé pour obtenir le H3 (titre 3) d’un post . En effet, l’outil est basé sur l’ optimisation du champ de recherche (SBO). Par conséquent, nous obtiendrons des mots-clés de grande valeur, car ils sont bien valorisés par les moteurs de recherche.

Le SBO est un système qui prend en compte les termes que les utilisateurs saisissent dans le champ de recherche Google. Ce système est vraiment utile pour connaître les termes de longue traine que les utilisateurs utilisent pour effectuer des recherches.

Il est important de garder à l’esprit que les informations extraites de cet outil sont très précieuses, car elles nous aident à obtenir toutes les combinaisons de mots dérivés d’un mot clé que l’utilisateur a recherché. Effectuez également cette recherche de A à Z.

Google Search Console

C’est l’évolution de Google Webmaster Tools . Il nous permet de connaître le trafic de recherche des utilisateurs et, plus tard, d’effectuer une analyse de ces recherches. Nous pourrons voir les impressions, les clics et le CTR.

Une fois que nous avons obtenu les résultats attendus, nous pouvons rechercher des mots ou des séquences de mots dans la liste fournie par console de recherche . De cette façon, nous pouvons utiliser ces mots pour effectuer des recherches sur Google.

Nous vérifierons que notre résultat apparaît souvent sur la première page de Google, mais que la description ou même le titre que la SERP affiche n’incluent pas ces mots-clés avec lesquels les utilisateurs ont accédé à notre page. Par conséquent, l’objectif est d’ajouter ces mots dans le texte du message pour créer un contenu qui correspond aux recherches de l’utilisateur. De cette manière nous assurerons le positionnement du poteau .

Semrush

Sans aucun doute, un moyen très puissant de vous positionner dans Google est d’écrire sur des sujets que nos concurrents directs ont déjà réussi à positionner, mais en fournissant du contenu nouveau et mis à jour pour assurer ce positionnement.

Semrush est l’un des meilleurs outils de référencement qui existent actuellement, car il possède une fonctionnalité très importante : il nous aide à obtenir le titre de notre publication , l’un des éléments les plus difficiles à décider.

Nous vous conseillons d’utiliser cet outil pour analyser uniquement les pages qui sont des concurrents directs, qu’il s’agisse d’entreprises similaires ou de plus petites entreprises. De cette façon, vous obtiendrez des mots-clés beaucoup plus efficacement.

Recherches associées dans les SERP

À la fin d’une page Google, les recherches liées au mot-clé que nous avons recherché apparaissent. C’est une autre façon d’obtenir plus de mots- clés connexes à introduire dans notre contenu et notre position pour plus de mots-clés.

SEOquake

Avec cette extension Google, nous pouvons analyser notre propre site Web et celui de la concurrence pour observer la densité des mots-clés . C’est-à-dire combien de fois un mot- clé apparaît dans un article . De cette façon, nous pourrons savoir si la densité est la bonne pour que Google positionne notre page dans les premiers résultats.

Metaverse
Écolo-engagée, amoureuse de la communication 2.0. Je suis chargée de marketing digital. Ma passion depuis toujours : l’écriture ! Ce métier s’est donc manifesté comme une évidence. Depuis mon plus jeune âge, j’adore enquêter, trouver des informations que d’autres n’ont pas, et la lecture tient également une place importante dans mon cœur. Passionné depuis toute petite par l’écriture et de nature très curieuse, je m’intéresse à tous les sujets !