TotalEnergies annonce une baisse massive des prix des carburants dans toutes ses stations-service

Temps de lecture : 3 minutes

Mise à jour le 8 septembre, 2022 par Metaverse

TotalEnergies a annoncé une remise massive dans ses stations-service après avoir subi la pression d’une partie de l’Assemblée nationale. La remise sera prolongée pendant quatre mois et sera combinée avec la remise gouvernementale.

Vous ne pourrez pas vous rendre dans ces stations au hasard cette fois-ci. Les âpres négociations d’hier soir à l’Assemblée nationale pour faire passer le projet de loi sur le pouvoir d’achat n’ont pas manqué d’irriter TotalEnergies ou les grandes entreprises qui font des “superprofits”, comme certains politiciens les appellent. Même si la Russie a subi des pertes énormes, les profits monstrueux en temps de crise ne sont pas du goût de TotalEnergies. Elle a annoncé un chiffre d’affaires record au premier trimestre, avec 4,9 milliards de dollars. La société française TotalEnergies est en passe de connaître sa meilleure année en 2022. L’année dernière, la compagnie pétrolière a réalisé plus de 15 milliards de dollars de bénéfices nets.

Ces chiffres font frémir les responsables et les citoyens. L’automobiliste moyen ne voit pas les prix à la pompe descendre en dessous de 2 euros, c’est particulièrement inquiétant. TotalEnergies a annoncé aujourd’hui un geste important pour tous les citoyens français, probablement pour éviter une tempête médiatique ou des taxes supplémentaires pour les “superprofits”.

En septembre, 50 centimes de réduction sur Total

TotalEnergies indique que le prix des produits pétroliers vendus dans les stations sera plus bas du 1er septembre au 1er novembre. Ceci par rapport aux prix du marché international, puis de 10 cts EUR/litre du 1er novembre au 31 décembre. Si le géant pétrolier a déjà fait un geste de quelques centimes dans certaines stations sur les autoroutes, ce n’était pas pour tous. Il le sera désormais pour l’ensemble de la zone métropolitaine. Le groupe en profite toutefois pour clarifier certains points avec le gouvernement dans un communiqué de presse.

“Nos raffineries françaises, qui contribuent à la sécurité énergétique du pays et emploient directement près de 5 000 personnes, constituent un outil industriel dans lequel nous investissons plusieurs centaines de millions d’euros pour assurer leur modernisation comme à Donges ou leur transformation comme à Grandpuits”. TotalEnergies n’a demandé aucune aide à l’État pour la période Covid 2020-2021. Ils ont subi des pertes supérieures à 1 milliard d’euros et sont encore loin d’être compensés dans le contexte actuel. Nous espérons que cet engagement durable de réduction des prix dans nos stations sera entendu par nos clients et la représentation nationale.

Les stations-service Total pourraient vous réserver une double surprise à partir du 1er septembre. Le prix du litre pourrait baisser non pas de 20 centimes comme c’est le cas actuellement mais… de 30 à 40 centimes. Le gouvernement et les LR négocient actuellement un accord pour maintenir la remise intacte et éventuellement l’augmenter. Il s’agit d’un geste pour tous, et non d’une aide ciblée comme prévu initialement pour la fin. Si les étoiles s’alignent, alors vous auriez droit à 60 centimes par litre de carburant à l’automne. Le diesel serait à environ 1,40 EUR et le sans-plomb à peu près pareil.

Cela peut vous intéresser :   L'accord d'Elon Musk pour acheter Twitter est "gravement menacé"

Pourquoi TotalEnergies met en place une remise ?

La remise n’a pas été appliquée par TotalEnergies, un leader mondial du marché des carburants. Total est accusé par les parlementaires de l’opposition de tirer d’énormes profits de la hausse du coût de l’énergie. L’entreprise française connaît sa meilleure performance depuis sa création.

En 2021, le chiffre d’affaires de Total s’élèvera à 184,7 milliards de dollars pour un bénéfice net de 16 millions de dollars (environ 13,5 milliards d’euros). Ces super-profits sont taxés davantage à l’heure où l’automobiliste moyen paie plus de 2 euros par gallon. Pour éviter cela, un accord a été conclu pour diminuer l’impact des prix des carburants sur les finances françaises, ce qui permet à TotalEnergies d’éviter temporairement une taxe supplémentaire.

Metaverse
Écolo-engagée, amoureuse de la communication 2.0. Je suis chargée de marketing digital. Ma passion depuis toujours : l’écriture ! Ce métier s’est donc manifesté comme une évidence. Depuis mon plus jeune âge, j’adore enquêter, trouver des informations que d’autres n’ont pas, et la lecture tient également une place importante dans mon cœur. Passionné depuis toute petite par l’écriture et de nature très curieuse, je m’intéresse à tous les sujets !